Copywriting : établissez d’abord vos fondations

article-copywriting-bâtir d'abord les fondations

Le copywriting, notamment dans un domaine réglementé comme la santé, nécessite une démarche rigoureuse et subtile. Le niveau de compétence requis pour fournir des contenus à la fois clairs, concis, efficaces et qui génèrent des ventes nécessite du temps.

 

J’ai expérimenté au fil des années un grand nombre de techniques.

Et si je me sens moi-même parfois dépassée par le bourdonnement incessant du web, les internautes le sont tout autant.

Et donc probablement vos prospects, vos clients et votre audience cible sont parfois lassés, inconstants, voire difficiles à capter.

En conséquence,  le copywriting va nécessiter une combinaison habile d’une bonne utilisation de la langue, d’une communication claire, d’une posture empathique et en même temps d’un sens aigu de la vente. 

Et cela ne se construit pas du jour au lendemain.

Il faut des années d’expérience complémentaires, parfois éclectiques, pour  vraiment perfectionner son talent.

C’est en grande partie parce que le copywriting est à la fois un art et une science.

Le contenu est alors pensé avec un seul objectif en tête, vendre votre produit ou service.

Mais c’est “trop vendeur”, cela décourage les gens. Et si c’est “trop passif”, c’est insipide et sans succès.

L’équilibre est alors le fil d’or qui tisse un contenu remarquable.

Un équilibre fait d’une solide compréhension de votre entreprise, de votre offre, et de vos clients.

Le copywriting est aussi un voyage sans fin où l’apprentissage est permanent.

Connaître les techniques est un palier essentiel.

Et le copywriting, comme tout ce qui nécessite des compétences, prend du temps.

Et même des années plus tard, il y a toujours des choses à apprendre.

C’est un voyage sans fin, certes, mais il doit commencer quelque part !

 

Copywriting : poser les fondations en 5 étapes 

 

Le copywriting n’est pas intimement lié à l’écriture créative qui fait appel à l’inspiration.

Le travail du copywriter est d’abord un travail de préparation.

Recueillir des arguments convaincants c’est-à-dire les raisons pour lesquelles quelqu’un devrait acheter votre offre est la toute première étape.

Quelles sont les cinq étapes principales du processus ?

 

Étape 1 : déterminez votre audience

 

Quoi que vous fassiez, ne sautez jamais cette partie. 

Ne présumez pas que vous connaissez votre audience d’emblée.

Vous seriez surpris de voir combien de personnes perdent de vue leur clientèle sans même vraiment s’en rendre compte.

Lorsqu’il y a un manque d’intérêt pour votre produit, ou lorsque

la clientèle ne peut pas se permettre ce que vous proposez, vous manquez

votre public cible.

Mais supposons une seconde que vous savez qui sont vos clients.

Vous avez tout compris, et maintenant?

Eh bien, vous cherchez alors à comprendre leurs peurs, leurs quêtes, leurs

désirs, leurs besoins non satisfaits. Comprendre les désirs et les besoins de votre audience est fondamental pour votre processus de rédaction.

C’est votre guide d’écriture.

Et c’est ce qui rendra  l’ensemble du processus plus facile.

Trouvez les questions qu’ils se posent

Utilisez des sondages, demandez à votre service client

Regardez les transcriptions de votre chatbot, les commentaires de vos posts

Cherchez les forums de votre secteur

Faites des recherches approfondies pour savoir ce que les clients demandent, vous chercherez à répondre à ces questions dans votre contenu.

Idéalement, vous devriez adopter une posture d’empathie avec votre audience et vous défaire de votre point de vue. En essayant de comprendre leurs besoins, leurs sentiments et leurs préjugés, vous êtes plus susceptible d’établir un climat de confiance.

Cela signifie que le descriptif des fonctionnalités et des avantages de votre produit ou service doit être infusé de cet état d’esprit. Vous devez écrire sur ce qui leur tient à cœur.

 

Étape 2 : définissez un call-to-action clair

 

Bien sûr vous savez ce que sont les call-to-action (CTA).

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que vous ne devriez en avoir qu’un à

la fois.

Il est courant de voir deux ou trois CTA différents sur la même landing page.

Et cette erreur se retrouve également dans d’autres contenus éditoriaux.

Chaque contenu doit remplir un objectif, pas plusieurs.

Donc, si vous écrivez un e-book et que vous voulez que les lecteurs face appel à vos services après l’avoir lu, votre landing page ne doit contenir qu’un CTA relatif au téléchargement du livre blanc.

Si vous envoyez un e-mail à ce sujet, parlez du livre blanc  lui-même, et non pas

de vos services.  Sinon, vous brouillez votre demande d’action, vous induisez de la confusion et donnez trop d’options. Vous diluez l’essentiel de ce que vous voulez qu’ils fassent. Vous devez porter un message clair.

 

Étape 3 : attirez le bon public

 

Votre rédaction doit être centrée sur le cœur de cible, voire un sous-ensemble spécifique de cette audience. 

Par exemple, un site e-commerce de produits à base de  CBD qui voulait cibler un large public, proposait.  Les articles de ce blog ne s’adressaient qu’aux initiés.

Si bien que les curieux, les personnes en recherche de traitement alternatif étaient automatiquement laissés de côté.

Nous avons refait le planning éditorial avec des publications axées sur l’éducation, d’autres sur la biologie et la naturopathie, offrant même des possibilités de tester les produits.

Des témoignages  et même des critiques ont permis des contenus axés sur l’expérience client.

Alors, comment attirer la bonne audience ?

Vous avez besoin de votre proposition de vente unique , Unique Selling Proposition (USP).

Celle-ci doit être aussi spécifique et détaillée que possible. 

Et cela signifie que vous devriez chercher à répondre à : 

  • quel est l’avantage d’acheter ce produit ou ce service plutôt qu’un autre [similaire]
  • comment répondez-vous aux besoins de vos clients
  • qu’est-ce qui vous distingue de la concurrence (pourquoi devraient-ils
  • acheter votre article, par rapport à tout autre).
  • qui achète actuellement votre service ?
  • selon vous, qui aimerait l’acheter ?
  • à qui ressemble votre client type?
  • qu’entendez-vous dire, que lisez-vous à propos de votre produit (à la fois pour et contre)?
  • quels sont les deux éléments de votre produit que les clients aiment le plus ? 
  •  

Étape 4 : établissez la crédibilité

 

Pensez aux fonctionnalités, aux détails, aux résultats des tests, aux critiques et aux témoignages.

Tout ce qui prouve que votre produit a été évalué, labellisé avant d’être mis sur la marché renforce sa fiabilité et, par conséquent, rend votre marque crédible.

Mais rappelez-vous, le copywriting est une question d’équilibre.

Il est essentiel d’argumenter avec émotion et de jouer avec les éléments rationnels et logiques sans lasser les lecteurs.

L’émotion est ce qui fait vendre.

Transportez votre audience au cœur de leurs besoins.

Montrez-leur à quoi leur vie pourrait ressembler s’ils devenaient clients.

Néanmoins, n’oubliez pas que c’est la logique qui justifie un achat. 

Je vous l’ai dit, le copywriting est un exercice périlleux.

Équilibrer astucieusement logique et émotion tout en établissant sa crédibilité.

C’est le point d’orgue de l’élaboration d’un argumentaire convaincant qui diffusera tout au long du processus de rédaction.

 

Étape 5: traitez les objections potentielles

 

Dans chaque processus d’achat, il y a toujours des objections, même si ce sont d’infimes réticences.

C’est pourquoi il est si important d’identifier ces peurs avant qu’elles ne surviennent. Il faut rendre l’acte d’achat fluide et simple sous peine de renoncement.

C’est pourquoi vous devez vous pencher sur quelques points importants :

  1. Vendez des objets qui seront vraiment nécessaires et insistez sur cette nécessité.

Pourquoi souscrire un abonnement de yoga ?

Renforcer ses muscles, gagner en souplesse, avoir plus de souffle … mais aussi être plus concentré et moins stressé, disposer de plus d’élan vital pour jouer avec ses enfants ….

  1. Réfléchissez aux raisons solides qui rendent votre produit meilleur que ceux de la concurrence, et pourquoi voulez-vous que vos lecteurs l’achètent. Cela vous aidera à affiner vos arguments avec empathie.
  1. Pourquoi les clients devraient-ils vous faire confiance ? Qu’avez-vous fait pour le prouver ?

Et puis n’oubliez pas que quoi que vous écriviez, il est toujours essentiel que vous

passer du temps à éditer, relire et même lire à voix haute. 

L’édition et l’élagage sont un travail à part entière.

Là encore, détachez-vous de vous-même et de votre égo.

Votre copie peut être très bien écrite, mais passer complètement à côté de son objectif : vendre !

Isabelle-Rezzoug-Copywriter-Sante

Je suis copywriter spécialisée en santé.

Si vous souhaitez des landing pages, des emails, des pages qui convertissent, je peux vous aider.