Créer un livre blanc [santé] : 2 questions + 6 étapes

lunettes-rondes-dorées-fond-gris-clair

Dans le secteur de la santé où l’expertise est une carte maîtresse pour émerger sur des marchés concurrentiels, le livre blanc met en exergue vos compétences spécifiques tout en apportant des solutions à votre audience cible.

Vitrine de votre savoir-faire, le livre blanc est votre contenu de référence sur un sujet précis.

S’il peut revêtir un format original, formel ou académique, sa production est basée sur une recherche avancée et sourcée. Les affirmations qu’il contient sont étayées et confirmées par des données validées. Enfin, son sujet est l’œuvre d’un choix rédactionnel en fonction du lectorat, de vos valeurs, et du moment de diffusion.

Un livre blanc pour quels usages ?

 

Garant de votre crédibilité scientifique votre livre blanc booste votre image. 

Sur le web, c’est un gage de performance pour le référencement de votre site. Les contenus longs de plus de 3000 mots attirent trois fois plus de trafic et sont l’objet de quatre fois plus de partage que les articles de longueur moyenne de 900 à 1200 mots (source : Anatomie d’un article performant : une étude SEMrush). 

Vous pouvez aussi envisager votre livre blanc comme un “format publicitaire alternatif” ambassadeur de votre marque et un vecteur d’influence.

 

Créer un livre blanc pour établir une relation de confiance avec vos utilisateurs

Dans ce cas votre contenu à une fonction d’éducation et peut prendre la forme d’un guide. Grâce à la démonstration de votre maîtrise du sujet, vous serez une référence pour votre client potentiel. Vous deviendrez une solution incontournable lorsqu’il sera en phase de décision d’achat.

 

Publier un livre blanc pour soutenir votre force de vente

Le gain d’autorité que confère le livre blanc vient étayer le discours de vos équipes commerciales. Composé d’études techniques, d’analyses de marchés, de recherches scientifiques et de résultats d’enquêtes, votre livre blanc peut être un redoutable outil d’aide à la vente. Il peut être distribué lors de congrès et être remis aux prospects après un rendez-vous. Enfin, c’est un document pédagogique qui peut être utilisé comme matériel de formation.

 

Produire un livre blanc pour générer des prospects de qualité

C’est le format idéal pour soutenir votre stratégie marketing.

Votre livre blanc est consultable gratuitement en échange des coordonnées du lecteur. Ainsi le téléchargement de votre contenu montre qu’un visiteur s’intéresse aux solutions que vous lui apportez pour résoudre un problème précis. Si le contenu est pertinent et apporte l’information recherchée, ce simple contact deviendra un prospect qualifié.

Vous pouvez aller plus loin et continuer ensuite à nourrir ces leads c’est-à-dire publier régulièrement des contenus utiles pour ces futurs clients.

En B2B, un prospect ne se transforme pas en client à la première visite de votre site. Pour cette raison, vos autres contenus (articles de blogs, newsletter, vidéos …) sont complémentaires pour entretenir le lien avec vos futurs clients tout au long du cycle commercial.

 

Quel type de livre blanc choisir ?

Le socle sur lequel construire votre support nécessite que vous ayez une réflexion orientée utilisateur. Votre livre blanc sera plus efficace s’il présente des formulations et un contenu destinés à votre coeur de cible. 

 

Le livre blanc technique

Concentré d’informations techniques détaillées, ce contenu s’adresse à une cible mature sur vos sujets. Il est inutile de s’attarder sur les bases. Présentez en détail les dernières innovations et les sujets de recherche d’actualité. Ce type de contenu peut être un élément clé pour rassurer des équipes techniques.

Livre blanc-coeur-rouge

Evanocom présente les impacts des appareils connectés sur les services soignants, informatiques et biomédicaux.

 

Le livre blanc orienté solutions

C’est le guide de référence où vous abordez un problème de votre audience et montrez comment votre offre de services y répond. Ce type de livre blanc a pour objectif d’influencer la prise de décision. Émaillés de visuels, comme des statistiques, les faits présentés vont à l’essentiel. 

Livre-violet-personnages-officine

Ce livre blanc, présente cinq leviers de transformation pour le point de vente de l’officine, issus des retours d’expériences des clients accompagnés dans leur transformation digitale.

 

Le livre blanc d’actualité 

Ce contenu rapporte l’actualité d’une tendance ou analyse un secteur d’activité à un moment donné. À la manière d’une chronique, il expose une situation et les solutions que vous proposez pour y répondre. Néanmoins, l’aspect temporel des données écourte la durée de vie de ce support.

homme-de-dos-regarde-baie-vitrée

Valtech fait le point sur une des tendances majeures de la santé numérique. Ce livre blanc présente l’économie numérique, les médias sociaux, les appareils mobiles et les données volumineuses comme tendances clés de marchés.

 

Les 6 phases d’élaboration de votre livre blanc 

 

Phase 1 : choisissez votre sujet

Pour qui écrivez-vous ce livre blanc ? Pour écrire juste vous devez vous mettre à la place de vos lecteurs. Collectez des informations sur votre cible et définissez leur portrait type. C’est la condition essentielle pour définir vos messages et livrer un contenu qui sera lu, compris et apprécié.

– Qu’allez-vous aider à résoudre ? L’usage est la fonction fondamentale de votre support. Quels sont les problèmes que rencontre votre cible ? Avez-vous identifié des passerelles entre ces problématiques et vos services.

– Quelle est votre expertise ? Vous pouvez démarrer par une étude de cas client, une success-story illustrée de verbatims clients. Ce contenu qui met en avant vos réalisations précédentes prouve les avantages à recourir à vos services.

lunettes-ordinateur-clavier-fond-blanc

 

Phase 2 : bâtissez un plan détaillé

La page de garde, le titre et la description. Le choix du titre est crucial. Une courte description qui a fonction d’accroche complète le titre.

La vision globale du contenu. C’est la place du sommaire. Présenter de façon classique, schématique, heuristique … c’est selon.

L’introduction qui doit être percutante et claire pour agripper l’attention du lecteur. 

Une page “à propos”. Une brève biographie, une présentation, une histoire … des liens vers des réseaux sociaux.

Les parties et sous-parties. Les trois à cinq idées clés qui sont développées sur une page chacune. Privilégiez les phrases courtes et les listes à puces, découpez votre texte en paragraphes.

La conclusion. En fonction de votre objectif, elle sera composée d’une réflexion, d’une mise en perspective, d’une invitation, ou d’un call-to-action.

 

Phase 3 : menez vos recherches

 

– Collectez les informations techniques et spécifiques auprès des personnes qui ont tout le prisme de votre expertise métier. L’enjeu est de favoriser les interactions entre les opérationnels métiers et d’outiller la rédaction du livre blanc. 

– Listez les experts à interviewer. Un portrait ou des verbatims à intégrer donneront de la lumière à votre livre blanc.

– Consulter les contenus de vos concurrents.

– Parcourez les dernières études liées à votre marché.

 

Phase 4 : rédigez un premier brouillon

 

– L’enjeu est d’aborder un sujet pointu de manière claire et efficace avec un volume de 5 000 à 8 000 mots.

– Une fois arrivé au bout de cette première épreuve, laissez reposer pendant quelques jours.

 

Phase 5 : relisez, corrigez, élaguez

 

– Relisez et identifiez les incohérences et les manques de liant entre les parties.

– Évaluez la qualité du contenu. Est-ce informatif, ennuyeux, distrayant …?

– Éditez, corrigez, taillez et supprimez le superflu.

– Faites vérifier le document par un collègue ou un comité de lecture.

– Répétez ces étapes d’édition jusqu’à obtenir le document parfait.

 

Phase 6 : mettez en page

La compréhension et l’appréciation de votre livre blanc passe par la qualité de la mise en page. Faites appel à un graphiste professionnel. Sinon créez un design sobre et minimaliste avec le logiciel de votre choix.

… Maintenant que vous disposez de la trame pour créer votre livre blanc, vous avez noté que c’est une entreprise qui requiert du temps et de la technique. 

… Une volée de derniers conseils de rédactrice. 

Écrivez de manière simple et efficace. Soyez accessible et agréable à lire. 

Trouvez le bon angle pour votre sujet ! Un bon angle est avant tout une bonne question posée dans un contexte donné. Vous devez agripper votre lecteur pour l’accompagner jusqu’à la dernière page et déclencher les actions qui suivront.

Enfin sur le web, pensez référencement avec des mots clés habilement placés au sein de votre document.

Vous l’avez compris je rédige pour vous des livres blanc santé informatifs, originaux, séduisants ou innovants. Bien anglés, bien tenus, bien édités, bref, bien écrits.

Contactez-moi pour créer un livre blanc selon vos besoins.

J'ai un projet, je contacte Isabelle

Pin It on Pinterest

Share This